CINÉMA – La voie de la justice

 

OK !

J’arrive peut-être après la bataille mais si vous ne l’avez pas vu … COURREZ VOIR CE FILM !

LA VOIE DE LA JUSTICE (JUST MERCY)

LA VOIE DE LA JUSTICE (JUST MERCY)

Avant de vous parler plus en détail de l’histoire, je tiens à vous rappeler (si je ne vous l’ai pas déjà dit), que je ne vais quasiment JAMAIS au cinéma. Je dois avouer que je ne suis pas une très très grande cinéphile … ou en tout cas pas « une cinéphile qui va au cinéma ». J’aime bien regarder des films … mais chez moi ; confortablement installée dans mon canapé (pas vous?) ! Finalement, je vous avoue que ma seule motivation pour aller au cinéma réside dans « je vais manger des popcorn ». Donc imaginez que les fois où même le popcorn à 5euros est infect … bah je hais encore plus ce concept « d’aller au ciné » et donc on ne m’y revoit plus pendant de longs mois.

Bref ! Comme je ne vais quasiment jamais au cinéma, je vois toujours les films 1.000 ans après tout le monde. Et ça commence à me poser un sérieux problème car je ne sais pas si vous vous souvenez mais, en fin d’année dernière, je vous avais dit que je voulais partager plus avec vous en matière de culture (livres, films, séries, sorties etc). Donc lorsque j’ai vu que ce film était à l’affiche, je me suis dit « allez Camille ! Sors de ta zone de ton confort ! Fais un vrai truc INNOVANT : VAS AU CINÉ ! Prends le comme un travail et tout va bien se passer ».

Eh bien figurez-vous que tout est question de préparation mentale car j’en suis sortie vivante (alors que c’est un film d’un peu plus de 2heures) et suis même prête à y retourner (d’abord, le popcorn était vraiment trop bon et en plus, il y a un autre film « juridique » qui est sorti et que j’aimerais bien aller voir 🙂 )

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Bref ! Pour en revenir au film ! Je suis donc allée voir « La voie de la justice » (Just Mercy), qui est un film tiré d’une histoire vraie : celle de l’avocat américain Bryan Stevenson, incarné à l’écran par Michael B. Jordan (Creed – je vous mets une photo de lui un peu plus loin dans l’article!).

L'avocat américain Bryan Stevenson

L’avocat américain Bryan Stevenson (Crédits photos : Dimitrios Kambouris / Staff / Getty Images)

Son nom ne vous dit peut-être rien mais c’est un avocat excessivement connu car  c’est lui qui a sauvé de la chaise électrique des dizaines d’afro-américains condamnés à mort, qui attendaient dans le couloir de la mort leur exécution.

Diplômé de Harvard, Bryan Stevenson a entièrement consacré sa carrière à aider les plus démunis (il exerce encore et enseigne également). Militant des droits de l’homme, il est le fondateur de l’Equal Justice Initiative (EJI), qui est une association qui lutte pour une meilleure protection des droits des populations les plus vulnérables de la société américaine et dénonce le caractère arbitraire et expéditif de centaines de procédures, notamment celles visant les afro-américains.

Equipe actuelle de l'Equal Justice Initiative

Equipe actuelle de l’Equal Justice Initiative

 

Le film, écrit à partir de l’autobiographie de Bryan Stevenson (autobiographie que je vais m’empresser de lire !), retrace son parcours, ses combats, le racisme et humiliations qu’il a pu subir lui-même en tant qu’avocat et les obstacles qui ont été mis sur son chemin dans sa quête de justice. L’intrigue se focalise essentiellement sur la défense de Walter McMillian (joué par Jamie Foxx), un bûcheron afro-américain accusé à tort du meurtre d’une femme blanche.

Jamie Foxx incarne le rôle de Walter McMillian

Jamie Foxx incarne le rôle de Walter McMillian

J’ai trouvé que c’était un film plein d’humanité et le fait que ce soit une histoire vraie le rend encore plus poignant. Bien qu’on ne les connaisse pas, on s’attache aux personnes (derrière les personnages) car on sait qu’elles ont vraiment existé (ou qu’elles vivent encore), ce qui rend ces injustices encore plus palpables (et insupportables). C’est d’autant plus perturbant qu’on ne peut pas s’empêcher de se dire que chaque jour, un peu partout dans le monde, il y a des dizaines et des dizaines de personnes, qui sont condamnées ou meurent, en étant accusées à tort et sans avoir pu bénéficier d’un procès juste et équitable. Et Michael B. Jordan, qui incarne le rôle de Stevenson, est vraiment très crédible en avocat (et dans ma tête ce n’était vraiment pas gagné d’avance, tant je l’associe à Creed et une fois que j’associe quelqu’un à quelque chose, j’avoue avoir du mal à lui enlever sa petite étiquette 🙂 )

Michael B. Jordan incarne Bryan Stevenson

Michael B. Jordan incarne Bryan Stevenson

Et donc je disais que c’était un film rempli d’humanité qui, malgré sa dureté par endroit, donne quand même (un petit peu) d’espoir et foi en l’humanité. A l’heure où l’argent reste souvent un(le) critère déterminant dans le choix de nos carrières, le parcours de Bryan Stevenson m’a remplie d’espoir. On a tendance à voir les choses en noir (et elles le sont véritablement parfois), mais c’est quand même rassurant qu’on nous montre, à travers des portraits comme celui-ci, qu’il y a aussi du bon, des initiatives menées par des humains, prêts à renoncer à leur confort pour se mettre au service des autres. Le dévouement, l’humanité, le désintérêt existent encore… et ce film est finalement un bel hommage à la profession d’avocat (mais également aux associations) qui, à travers le monde, prêtent leur voix aux oubliés qui en ont parfois le plus besoin.

Et puis, cette histoire permet également de s’interroger encore une fois sur le bienfondé du maintien de la peine de mort dans diverses régions du monde et de se rappeler à quel point la garantie des droits de la défense et des droits procéduraux (procès équitable, tribunal indépendant et impartial, refus de l’arbitraire…) est aussi indispensable que la préservation des droits substantiels eux-mêmes (droit à la vie, droit à la vie privée…).

Bref, ce film recentre sur l’essentiel. En tout cas c’est l’effet qu’il m’a fait. 

Voilà ! Je vous laisse là-dessus ! Cela fait déjà plus d’un mois qu’il est en salles donc ne tardez pas trop si vous voulez allez le voir … sinon ce sera dans votre canapé dans quelques mois 🙂

Et n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé d’ailleurs !!

 

 

Camille

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.