« Et puis, un jour … Camille décode est née »

 

J’aurais pu inventer une histoire .. une belle histoire qui dirait qu’il y a deux ans, j’ai senti que les juristes et les avocats étaient insuffisamment représentés sur internet et qu’il fallait que quelqu’un s’engage activement pour représenter la communauté des juristes sur la youtubosphère !

Mais je ne vous raconterai pas cette belle histoire. Car elle serait belle ; mais comme beaucoup de belles choses, elle serait fausse.

La vraie histoire a commencé avec un coach de sport peu soigneux et un câble de iPhone abîmé.

Mais je vous en dis déjà beaucoup trop ! Reprenons l’histoire du début !

 

AVRIL 2015 : DECOUVERTE DE SNAPCHAT !
Je dois le reconnaitre : au début, je ne comprenais rien à cette application et n’y voyais simplement AUCUN INTERET. Le but était insaisissable pour moi : je dois donc regarder la vie d’une autre personne, qui mange, boit, dort, va parfois au sport ou « dans des soirées VIP sans saveur » (oui je viens de citer Diam’s…)… Bref : vous êtes sur snapchat, mais snapchat ça sert à quoi ? Regarder la vie d’une personne OK. Mais dans quel but ?! L’envier ? La jalouser ? La critiquer ?!
Je me refuse à faire partie de ce monde où les filles sont condamnées à faire des photos avec un « filtre-couronne-de-fleurs-qui-rend-belle » mais d’un autre côté, je refuse aussi de passer dans le monde « des vieux », ceux qui ne comprennent rien aux enjeux de la société actuelle et qui sont réfractaires à toutes les innovations technologiques.
Je trouve donc une solution de compromis : j’utiliserai snapchat mais uniquement pour filmer mes pieds marchant en mode « accéléré », je prendrai en photo mes innombrables tas de copies à corriger et je donnerai l’heure la nuit pendant mes insomnies quotidiennes. Après tout, c’est mieux que la couronne de fleurs non ?!
Bilan de mes premiers mois d’utilisation : je n’intéresse PERSONNE ; PERSONNE ne me suit et je ne suis PERSONNE !

ET PUIS … ARRIVE CETTE HISTOIRE DE CABLE !
J’avais prêté un chargeur de iPhone à mon coach de sport et lorsqu’il me l’a rendu, quatre mois plus tard, le câble était tellement inutilisable que je me suis limite inquiétée en me demandant si cette personne avait suffisamment à manger chez elle, pour que mon câble soit aussi DÉNUDÉ !!!
J’ai donc décidé d’expliquer au monde que j’étais victime de la négligence de cette personne et que je comptais bien me venger ! (bon ok je romance un peu mais c’était à peu près l’idée).
Je me suis donc parée de ma plus belle arme (mon Code civil) et ai décidé de faire un snap public dans lequel j’expliquais ce que risquait ce « coach sportif » pour m’avoir restitué MON câble dans cet état ! Je me souviens avoir listé fièrement tous les préjudices d’indemnisation ; 1° un préjudice matériel (on se parlera un autre jour du prix tellement ABUSIF d’un câble chargeur iPhone !!!) ; 2° un préjudice moral pour la perte de mon câble que j’aimais tant et qui était tellement unique …

Aussi étrange que cela puisse paraitre … c’était la première fois que des personnes réagissaient à mes snaps ! Personne n’avait jamais réagi à mes « pieds-qui-marchent-en-accéléré »… et d’un seul coup, une histoire de câble déchainait les foules ;).

Comme le hasard fait bien les choses, le lendemain de cette histoire, alors que j’allais mettre de l’essence à plus d’1h du matin (précision hautement importante), j’aperçois un ami dans une voiture STATIONNÉE sur un parking proche de la station. Il était tellement gêné de me croiser et malheureusement je n’ai pas tout de suite compris pourquoi. Je ne l’ai compris que TROP TARD, lorsque j’ai réalisé que la fille qui « l’accompagnait » (on va rester poli) n’était pas sa copine officielle !
Trop tard … le mal était fait (et pas par moi !!) … Je me suis saisie de mon snapchat (« balance »?!) et ai parlé pendant près d’une heure sur l’obligation de fidélité dans le mariage. Finalement, c’est vrai : « est-on obligé d’aimer son époux (ou épouse) ?!!!

Il faut croire que ce « snap-infidélité » a parlé à beaucoup de personnes de mon entourage car j’ai reçu des dizaines de messages alarmés / alarmants après cela ! Même les filles à « courronne-de-fleurs-qui-rend-belle » réagissaient à mes snaps … et quand tu sais qu’elles ne parlent qu’à Enjoyphoenix ou Sananas, tu sais que tu as tout gagné !

A partir de là, j’ai commencé à faire de plus en plus de snaps, au fil de l’actualité, des questions de mes étudiants ou encore des sujets sur lesquels j’écris pour mes travaux. Faut-il interdire les momies au Louvre ? Booba n’est-il pas le Baudelaire du XXIe siècle ? Doit-on pouvoir lancer un nain ? Etudiants ; actifs ; chômeurs ; diplômés ; non diplômés … tout le monde avait toujours quelque chose à dire sur mes sujets !
Les sujets se sont multipliés et j’ai commencé à devenir une espèce d’enquêtrice du droit ! J’avais enfin trouvé un lieu dans lequel je pouvais parler aussi longtemps que je voulais et expliquer plein de choses qui (je le pensais) n’intéressaient que moi.

 

JUIN 2015 : JE REMPORTE L’AWARD DE LA MEILLEURE « SNAPEUSE JURIDIQUE »

Un de mes contacts snap avait organisé les « Awards » de son snap. Suivi et suivant énormément de personnes, il remettait des titres à des « snapeurs », dans plusieurs catégories (humour, voyage, foot…). ET QUI A GAGNÉ DANS LA CATEGORIE « Meilleur(e) snapeur(euse) juridique?! » PAS Enjoyphoenix ; PAS Sananas ; PAS Booba ; PAS Magic System… MOI C-a-m-i-l-l-e !!! Bon OK il était seul à voter. OK c’était un vote arbitraire. OK je lui ai demandé de créer cette catégorie. OK j’étais seule dans ma catégorie… mais j’ai gagné. 

 

Alors, de fil en aiguille, je me suis dit que « expliquer des trucs de droit » pourrait être intéressant car permettrait de transmettre des choses que l’on pense évidentes, mais qui ne le sont pas pour tous. Snapchat n’étant pas le cadre le plus adapté ; je me suis dit qu’il fallait faire des vidéos plus professionnelles et plus carrées … et que le meilleur moyen de les héberger serait de créer une chaine youtube.

 

J’avais trouvé un concept : parler de droit sur internet. Je ne prétendais à rien : ni apprendre ; ni donner de leçons. Tout ce que je voulais, c’était parler : parler de droit, parler des droits.

Désormais, l’idée était là ! Mais le chemin lui, était encore long…

Partager:

13 Commentaires

  1. TEIXEIRA
    10 octobre 2017 / 11:03

    Merci le câble iPhone et merci à ce professeur de sport de l’avoir abîmé!!!!

    • Camille décode
      10 octobre 2017 / 13:41

      Quand on dit que « rien n’arrive pour rien » 😉

  2. Audrey
    10 octobre 2017 / 11:23

    Bonjour,

    Moi je vous dis bravo ! J’aurai tellement aimé vous connaître il y a quelques années en arrière quand j’étais encore une petite étudiante qui découvrait le droit au fil de son parcours à la fac. Ca m’aurait beaucoup aidée pour mieux raisonner et avoir les bons réflexes dès le début. Aujourd’hui, je passe le CRFPA et vos interventions sur les réseaux sociaux sur les sujets d’actu me sont précieuses.
    Longue vie à Camille Decode ! Qui sait, peut-être que vous atteindrez les 100 000 followers et on pourra avoir des codes promos sur les livres de droit et codes 😉

    • Camille décode
      10 octobre 2017 / 13:42

      Ahah ! Au moins ça oui !!!

  3. Clara
    10 octobre 2017 / 12:42

    Belle histoire, je suis émue 🙂

    Longue vie à Camille décode !

    • Camille décode
      10 octobre 2017 / 13:41

      Ahah ! Merci Clara !

  4. Alicia
    10 octobre 2017 / 23:13

    Merci pour votre humour et surtout, surtout, merci d’avoir cité Diam’s !!! Continuez Camille, moi je suis à fond derrière vous :).

    D’une étudiante qui révise le Grand O et qui kiffe les snaps de Camille D, l’actu, la chaîne YT, AU MAX :).

    Comme on dit chez moi, ou chez d’autres : Merceeeee

    • Camille décode
      11 octobre 2017 / 00:45

      <3

  5. Nuria
    11 octobre 2017 / 00:39

    Super histoire !
    Merci au coach négligent et au câble iphone hors de prix… mais surtout merci à camille decode pour son avant-gardisme et son coaching tout au long du crfpa et pour la suite ! La sphère juridique acceuille un nouveau quarterback et les futurs étudiants n’ont plus d’excuses pour redouter le droit.
    Longue vie à Camille decode <3

    • Camille décode
      11 octobre 2017 / 00:45

      Merci merci Nuria !!!!

  6. Marie Alix
    12 octobre 2017 / 09:55

    Coucou Camille tu as peut être déjà répondu sur Instagram ou SnapChat mais à quelle fréquence comptes-tu sortir tes articles ? 🙂 Je suis très contente pour toi, bisous !

    • Camille décode
      12 octobre 2017 / 12:48

      Hello !
      Je ne sais pas vraiment pour le moment ..
      J’aimerais bien écrire un article par semaine !
      En attendant, n’hésite pas à t’abonner comme ça tu recevras une alerte sur ta boite mail à chaque fois que je publierai une nouveauté !

  7. Uneadmiratricesecrete
    21 octobre 2017 / 17:42

    On ne peut pas laisser de « like » sur Votre site Madame Décode? triste! Alors je LIKE.

Répondre à TEIXEIRA Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *