Jihad, Nutella : peut-on vraiment appeler son enfant comme on veut ?! | Camille décode

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle vidéo @camilledecode !!! Pour cette première vidéo, j’ai essayé de trouver un sujet qui parlerait à tout le monde ! Et finalement, quoi de plus fédérateur qu’une histoire de prénom ?!!! Car oui ! On en a tous un ! Composé, étranger, original ou classique … il y en a pour tous les goûts !

Sur ce terrain, vous le savez, les parents ne manquent pas d’imagination lorsqu’il s’agit de trouver LE prénom pour leur progéniture … progéniture tellement unique et tellemeeeeeennnnnt spéciale ! Le problème c’est que parfois, cette inventivité dépasse les limites du ridicule ! C’est vrai non ?! Ca pourrait être drôle de s’appeler Nutella … si on n’était pas obligé de garder son prénom pour toujours … et de subir toute sa vie l’assimilation à cette (fabuleuse) tarte à tartiner !

Alors … l’imagination des parents est-elle reine et sans limites ? … ou le droit d’appeler son enfant comme on veut peut être limité par le juge ?!

 

Références :

  • Article 57 du Code civil
  • Article 8 de la CESDH
  • Loi 18 novembre 2016

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.