Jihad, Nutella : peut-on vraiment appeler son enfant comme on veut ?! | Camille décode

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle vidéo @camilledecode !!! Pour cette première vidéo, j’ai essayé de trouver un sujet qui parlerait à tout le monde ! Et finalement, quoi de plus fédérateur qu’une histoire de prénom ?!!! Car oui ! On en a tous un ! Composé, étranger, original ou classique … il y en a pour tous les goûts !

Sur ce terrain, vous le savez, les parents ne manquent pas d’imagination lorsqu’il s’agit de trouver LE prénom pour leur progéniture … progéniture tellement unique et tellemeeeeeennnnnt spéciale ! Le problème c’est que parfois, cette inventivité dépasse les limites du ridicule ! C’est vrai non ?! Ca pourrait être drôle de s’appeler Nutella … si on n’était pas obligé de garder son prénom pour toujours … et de subir toute sa vie l’assimilation à cette (fabuleuse) tarte à tartiner !

Alors … l’imagination des parents est-elle reine et sans limites ? … ou le droit d’appeler son enfant comme on veut peut être limité par le juge ?!

 

Références :

  • Article 57 du Code civil
  • Article 8 de la CESDH
  • Loi 18 novembre 2016

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *