Jour 149

Attention : la lecture des éléments de retranscription du procès des attentats du 13 novembre 2015 s’adresse à un public averti. Certains des propos rapportés sont susceptibles, par leur contenu ou leur nature, de heurter la sensibilité des lecteurs, et notamment des plus jeunes. Par ailleurs, toute reproduction du contenu, même partielle, sans l’autorisation expresse de l’auteur expose le contrefacteur à des poursuites.

 

MERCREDI 29 JUIN 2022

 

08H20 : aujourd’hui, c’est le dernier jour. Après dix mois d’audience, voilà que le premier tome du procès V13 se referme. La Cour va rendre son verdict. Je ne sais pas si je dois dire « déjà » ou « enfin » car je n’ai pas vu ces dix derniers mois passés, même lorsque le temps paraissait se rallonger. Alors difficile de faire un bilan là, tout de suite, ce matin … mais je pense que comme beaucoup de parties prenantes à ce procès, nous resterons marqués à jamais par cette audience. Les victimes du procès V13 étaient déjà liées par la tragédie qui les a frappées en 2015 … mais avec ce procès, ce sont des centaines d’autres personnes qui se sont jointes à l’histoire : des avocats, des magistrats, des CRS, des gendarmes, des journalistes, des chercheurs, des interprètes, des gilets bleus, des gilets roses, des étudiants … et tant d’autres ! Bref … mon spleen et moi on vous retrouve plus tard (!). Pour l’instant : place au boulot ! 

 

10H45 : j’arrive Place Dauphine. J’essaie de lutter pour ne pas me dire « c’est la dernière fois » à chaque fois que je fais un truc mais j’avoue que c’est plus fort que moi ! Je me dis « c’est la dernière fois » à chaque fois que je fais un truc, et la place Dauphine qui permet de passer par l’entrée presse n’y fait pas exception : « c’est la dernière fois que j’emprunte la place Dauphine pour accéder à l’entrée côté rue de Harlay ». 

Sur le chemin, je croise Gwen et Bahareh (que vous connaissez sous le pseudo « Baboo ». C’est la dessinatrice non officielle du procès. LA star des comptes-rendus de V13). Eux, ce n’est pas la dernière fois que je les vois.

 

Bon. Premier contrôle de sécurité passé. Je me retrouve devant la grille habituelle. Pour l’instant, personne n’est là … à part Lorraine. On s’installe au sol comme à l’époque des manifestations CPE (pas sûre que Lorraine ait connu ça les manif’ CPE… mais bon bref : visualisez une manif’ … et visualisez moi en manifestante !). On s’auto-congratule d’être arrivées super tôt. La petite mamie de 99 ans que je suis est rassurée de se dire qu’elle aura « sa » place habituelle. Je vous ai déjà parlé de ma place ?! Premier banc presse tout à droite contre le mur. Je me suis assise la tous les jours depuis que j’ai eu l’accréditation ! C’était il y a dix mois ! … j’y pense : c’est la dernière fois que je parle de mon accréditation (lol).

 

Bon finalement je vous la fais courte mais j’ai perdu ma place parce que je suis allée au Deux Palais boire un verre avec d’autres gens lol … et quand je suis revenue ils avaient déplacé les barrières de sécurité bref … j’ai perdu ma place et je me suis retrouvée dans ça – – – – – – – – – – – – – – – – – >

 

Je vous épargne les détails inutiles et pas très intéressants mais finalement tout est bien qui finit bien. Grâce à une aide précieuse de plusieurs protagonistes, je suis actuellement assise sur « ma » place. C’est la dernière fois que je serai assise à « ma » place.

 

18H50 : la salle est comble… archi comble. Cette ambiance dénote tellement avec les semaines de « vide » qu’on a pu connaître au cours des débats. Il y avait tellement … personne qu’on aurait pu être assis chacun sur un banc ! Là … on est assis à minimum huit par banc (contre cinq sur le principe). Est-ce que je vais me lancer dans un comptage de bancs pour évaluer combien nous sommes ?! Je pense … Je reviens vers vous avec le compte.

 

19H17 : la salle est toujours aussi comble… archi comble. Le box est toujours vide, archi vide. Les accusés n’ont pas encore été amenés. Ils le seront quand la Cour sera prête à entrer. Normal. Seuls les trois accusés qui comparaissent libres sont déjà dans la salle (de gauche à droite : Abdellah Chouaa, Ali Oulkadi, Hamza Attou).

 

19H54 : toujours pas d’accusés dans le box. Toujours pas de Cour sur les fauteuils. On attend (mais ça m’arrange parce que ça me permet de mettre un peu d’ordre dans cet article décousu). Si vous vous ennuyez, sachez que vous pouvez aller voir les vidéos de présentation des accusés que j’ai faites. Pour l’instant, il y a celles de Mohammed Amri, Ali Oulkadi, Hamza Attou et Salah Abdeslam qui sont disponibles (cliquez sur l’image qui vous intéresse)

 

20H01 : ça y est. Les accusés sont amenés dans le box et arrivent progressivement (de gauche à droite : S. Abdeslam / Y. Atar / O. Krayem / A. El Haddad Asufi / M. Amri / F. Kharkhach / M. Abrini / M. Usman). Une petite annonce est faite par une voix féminine au micro : « l’audience va bientôt reprendre, veuillez vous asseoir s’il vous plait ». Dans la salle, de nombreuses parties civiles se sont levées pour regarder les accusés. Certaines se sont même rapprochées du box pour mieux voir …

Du côté du banc des accusés libres, Abdellah Chouaa semble très ému. Abdellah Chouaa étreint ses avocats. Marie Dosé prend à son tour Ali Oulkadi dans ses bras. 

 

20H10 : la sonnerie retentit. L’audience reprend. La salle bruyante devient tout à coup silencieuse.

Le président : « l’audience est reprise, veuillez vous asseoir. Au terme de 148 jours d’audience, la Cour a tenu à rédiger une motivation étoffée, rédigée dans plus de cent-vingt pages. Je vous livrerai quelques extraits de cette motivation. ». Farid Kharkhach a été reconnu coupable d’association de malfaiteurs, sans que le caractère terroriste n’ait été retenu (..). Les 19 autres accusés ont été reconnus coupables de la totalité des infractions pour lesquelles ils ont été renvoyés. (…)

TRADUCTION : ils sont tous coupables de toutes les charges pour lesquelles ils sont renvoyés (il n’y aura donc aucun acquittement, pourtant réclamé par la défense de certains accusés). Une seule exception sur la culpabilité pour Farid Kharkhach (impliqué dans le volet faux-papiers). Ce dernier était renvoyé pour participation à une association de malfaiteurs terroriste mais la Cour n’a pas retenu le caractère terroriste de l’association de malfaiteurs. Il va donc être condamné uniquement pour participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre des escroqueries. 

 

20H35 : le président est encore en train de lire la motivation de la condamnation pour chaque accusé. Une fois qu’il aura fini de faire ça, il annoncera les peines. Certains accusés qui espéraient l’acquittement semblent sonnés. Abdellah Chouaa, qui comparaît libre, semble très éprouvé. On le voit prendre de grandes respirations et se prendre la tête dans les mains. Dans le box, les accusés écoutent le président lire. Depuis le début de la lecture, Mohamed Abrini, regarde alternativement en face de lui, au-dessus de lui et sur les côtés, tout en se rongeant les ongles.

 

21H01 : ça y est. Le procès est terminé. Le président a conclu avec cette phrase :

Le président : « les accusés bénéficient d’un délai de dix jours pour faire appel de cette décision. Madame l’Avocat général, avez-vous d’autres réquisitions ? Non… L’audience criminelle est terminée. L’audience civile comencera le mardi 7 juillet à partir de 10H.

 

A bientôt …

 

Partager:

2 Commentaires

  1. Geneviève Barale
    8 juillet 2022 / 08:32

    Bonjour Camille … Merci pour vos chronique si précieuses …depuis la salle des retransmissions nous guettions .votre présence rassurante au fond (pour nous vous étiez au fond) de la salle à droite. Nous savions que si un incident technique survenait nous pourrions quand même suivre les débats.
    Vous êtes venue nous voir dans notre aile du tribunal loin de la » vraie  » salle d audience mais nous avons vécu pleinement le procès malgré tout. Nous organisons lundi soir Place Dauphine un pic nic entre nous pour prolonger ces moments si riches des audiences nous commencerons sans aucun doute le verdict.
    Je suis Geneviève nous nous sommes rencontrées 2 ou 3 fois …ce fut un plaisir.
    Le blog va t’il rester publié encore longtemps ?
    Bonnes vacances et peut-être à bientôt sur un autre procès.

    • Camille décode
      Auteur/autrice
      12 juillet 2022 / 18:14

      Bonjour Geneviève,
      Merci beaucoup pour ce gentil message et votre bienveillance.
      Pour l’invitation : cela aurait été avec plaisir mais je suis à l’étranger.
      Pour le blog : il existe depuis 2017 et je n’ai pas l’intention de le supprimer de si tôt 🙂
      A très bientôt,
      Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!